Home

Le Sony Xperia T, décrit par Sony comme l’expérience HD ultime avec comme « sponsor » rien moins que James Bond en personne, est le Smartphone que j’ai choisi pour me réconcilier avec Android.

Après une première expérience mal vécue avec un Samsung Galaxy SII suivie un an plus tard d’un Samsung Galaxy SIII tout aussi mal vécue, j’avais décidé de tirer un trait sur Android.

Mais mon expérience se limitant à des smartphones Samsung, j’ai décidé de m’entêter et de me tourner vers Sony et son Xperia T pour me faire changer d’avis.

Il faut bien reconnaitre qu’Android a des qualités indéniables. Son OS ouvert par exemple permettant l’existence de périphériques comme la Smartwatch dont je suis fan sans oublier la liberté de personnalisation des écrans d’accueil avec les widgets, les ROMs « home cook », etc …

Donc revenons sur ce Sony Xperia T (le détail des caractéristiques ici)

Le déballage de la « bête »:

Le packaging est plus valorisant que celui du Lumia 620 tout en étant en dessous d’un Galaxy SIII ou d’un iPhone. Cela peut paraitre un détail, mais le plaisir éprouvé au moment de l’ouverture de la boite reste quelque chose d’important pour moi. C’est la première étape de l’expérience utilisateur.

Le Smartphone est d’une taille qui permet une utilisation avec une seule main. je fais référence au Galaxy SIII, Notes et même dans une moindre mesure au Lumia 620 qui nécessitent pour certaines opérations d’utiliser les 2 mains de part la taille de leur écran (à moins d’avoir des mains gigantesques ou de tenir le téléphone du bout des doigts avec des risques de chute non négligeables)

Le dos du smartphone est en plastique argenté et présente une trappe sur le coté pour insérer la carte SIM et une micro SD. Cela présente l’avantage de ne pas devoir enlever la batterie pour accéder à la carte mémoire, mais je trouve que dans l’ensemble l’esthétique laisse à désirer.

L’ensemble des boutons est situé sur la tranche droite comme sur le Lumia620. Idéal pour les gauchers, cela peut poser problème pour les droitiers. D’autant que tous les boutons sont sur la moitié inférieure de l’appareil donc difficilement accessible avec le pouce. Seul avantage: en communication, les boutons de volumes sont alors idéalement placés.

Mais assez  parlé. Il est temps de mettre ce smartphone à l’épreuve.

alors suivez mes commentaires pendant 2 semaines sur Twitter: @geekerbouger ou sur Facebook: geekerbouger

Et n’hésitez pas à poser vos questions, que ce soit au bas de cet article directement, ou via Facebook. J’essaierai de répondre au mieux à vos interrogations dans l’attente du verdict.

Commençons le verdict avec la synthèse des Tweets:

J’ai aimé

  • Depuis 7h ce matin, il me reste encore 15% de batterie à 22:30. J’ai jamais vu un smartphone avec une telle autonomie.
  • Avec son écran de 4,55″ le #XperiaT s’utilise à une seule main. Sa définition de 1280×720 permet de consulter des fichiers confortablement.
  • Le #XperiaT dispose d’une application photo très complète en terme de réglages (le détail à venir sur geekerbouger.fr) pic.twitter.com/0GfO7iir
  • Les benchmarks donnaient le #XperiaT comme très rapide (plus qu’un Galaxy SIII dans certains cas). Je confirme. Impressionnant.
  • Avec un capteur 13M pixels et des réglages complets, même en situation de lumière difficile, l’appareil photo du #XperiaT est efficace.
  • Le bouton photo du #XperiaT dit « Sleep-to-Snap » permet de sortir instantanément du mode veille et de prendre une photo à la volée. Pratique
  • La led sur le #XperiaT est très discrète, très utiles pour les notifications et la nuit elle s’éclaire pas toute la chambre. J’aime
  • Utilisation sans retenue du #XperiaT et une batterie à 40% après 10h d’utilisation. L’autonomie s’annonce bonne.
  • En maintenant la touche virtuelle de droite sur le #XperiaT on accède à des micro-applis très pratiques (notes, calculatrice, minuteur)

Je n’ai pas aimé

  • L’écran du #XperiaT est d’excellente qualité. Mais à l’usage il est reste grand pour être utilisé d’une main malgré la forme ergonomique
  • Le bouton de l’appareil photo du #XperiaT est mal placé. Lors d’un appui long sur un icône, ma main le presse et active l’application photo
  • Bug sur la couche téléphonie du #XperiaT, en revenant dans l’application téléphonie, l’onglet « derniers appels » affiche le répertoire …
  • La boite du #XperiaT donne une bonne première impression. Mais le dos du téléphone en plastique gris n’est pas valorisant.

En résumé, ce smartphone porte bien son image d’espion: impossible de soupçonner la puissance de la bête quand on voit l’aspect de l’appareil.

Ainsi vous l’aurez compris, autant j’ai accroché sur les capacités du Xperia T

  • en terme de puissance brute (traitement des taches standards, réactivité de l’interface, exécution d’applications gourmantes comme shadowgun),
  • sur la partie photo de très bonne qualité et avec des réglages exhaustifs (auto-focus multipoints, détection de sourires,…)
  • ainsi que sur la qualité de l’écran (définition et luminosité) qui malgré sa grande taille bénéficie de la forme particulière du téléphone pour rester utilisable aisément
  • et une automie que je qualifierai d’exceptionnel pour la catégorie.

Autant je trouve l’aspect du smartphone pas du tout attirant.

  • Les plastiques ne sont pas très esthétiques,
  • la trappe pour les cartes SIM et micro-SD fait vraiment fragile,
  • les prises casque et micro-USB forment des excroissances disgracieuses.

Verdict: Le Xperia T est un smartphone Android hyper efficace. Pas beau, mais efficace.

j’ajouterai une ligne sur le fait que suite à mes expériences « malheureuses » avec Android sur les Galaxy SII et Galaxy SIII, je partais sur ce test avec un préjugé négatif sur la couche logicielle. Et bien je reconnais que ce Xperia T m’a (presque) réconcilié avec Android.Je continue à préférer iOS et WP8, mais Android et son ouverture offre tout de même de sérieux avantages (je pense à la Smartwatch de Sony, à la possibilité de jouer avec une manette PS3, etc …) et cet essai me redonne envie d’essayer d’autres appareil sous Android (une tablette peut être).

 

Publicités

Une réflexion sur “[Verdict] Sony Xperia T – Un téléphone d’agent secret?

  1. Effectivement il est pas beau! Enfin du moins je n’aime pas du tout! C’est quoi ce bleu moche on dirait un jouet d’enfant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s